Le Stress, mal du siècle ?

« La montée du burn-out et des dépressions est aujourd’hui frappante et s’accompagne de taux d’absentéisme importants », expose Thierry Rochefort, professeur associé à l’Institut d’administration des entreprises de Lyon et cité dans Le Journal Le Monde du 3 mai 2016. Ces mots sont corroborés par une étude publiée à l’automne 2015 par Cegos : « 72 % des salariés et 79 % des managers évaluent leur niveau de stress à 7 et plus [sur une échelle de 0 à 10], contre respectivement 38 % et 41 % en 2014. »
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/05/03/malades-du-travail_4913040_1698637.html

La peur de la situation économique, le gel des embauches, les plans de licenciements ont pour effet d’augmenter la pression sur l’atteinte d’objectifs qui sont de plus en plus nombreux. Les salariés n’osent plus la révolte et acceptent ces conditions de travail jusqu’à ne plus pouvoir faire face.

 

Les études cliniques suggèrent que 50 à 75 % de toutes les consultations chez le médecin sont motivées avant tout par le stress, et qu’en terme de mortalité, le stress est un facteur de risque plus grave que le tabac.

DEFINITION :

C’est Hans Selye, « Père » de la recherche sur le stress biologique, qui a pour la première fois utilisé le mot stress provenant de la physique : « force exerçant sur un solide une contrainte ou une déformation ». Pour lui le stress est une « réponse indifférenciée apportée par l’organisme à toute sollicitation extérieure pressante ».

3 REACTIONS AU STRESS :

Le stress est une réaction d’adaptation de l’organisme qui nous permet de réagir à notre environnement, à un danger réel ou imaginaire. Il est tout à fait bénéfique et c’est bien grâce à lui que toutes les espèces vivantes, végétaux, animaux, peuvent faire face à un danger.

Quand l’homme préhistorique sortait de sa caverne et se trouvait face à un tigre aux longues dents, 3 options s’offraient à lui :

  • La paralysie (comme le hérisson)
  • La fuite (comme la gazelle devant le lion)
  • La défense / attaque (comme le serpent)

 3 PHASES D’INSTALLATION DU STRESS 

Notre organisme répond à un contexte stressant par une réaction en 3 phases :

1/ Alarme : l’organisme enregistre le choc et prépare sa défense, le combat, la fuite ou la paralysie.

·         stimulation d’hormones

·         accélération du rythme cardiaque (débit sanguin augmente),

·         accélération de la respiration,

·         tension musculaire,

·         activité gastro-intestinale diminue…

Si l’agression intervient sur un terrain fragilisé, il réagit de façon anarchique.

2/ La résistance : L’organisme fait face au choc et retrouve peu à peu son équilibre.

Notre capacité à résister aux situations stressantes est très différente d’un individu à un autre et d’une époque à une autre. C’est ce que l’on appelle notre seuil de résistance.

Face au stress, la première étape consiste à apprendre à se connaître, à connaître nos seuils de résistance.

 3/ L’épuisement :

Si la situation stressante se prolonge, ou s’intensifie, la défense est débordée, la résistance s’amenuise. C’est l’état de stress chronique. L’organisme désarmé, affaibli, s’écroule et laisse la porte ouverte à la maladie en priorité, à la fatigue nerveuse.

Le sujet commence alors à se désadapter. Il entre dans un cercle vicieux :

  • Il devient nerveux, agressif, instable… avec des colères incontrôlées.
  • Rumination (fixation) ou dispersion mentale, manque de concentration, inattention, perte de mémoire,... insensiblement, il perd confiance en lui : c'est la dévalorisation de soi.
  • Apparition de manies (se gratter le nez, passer la main dans les cheveux, se ronger les ongles…) : le sujet cherche à se rassurer.
  • Problème de sommeil : insomnie, cauchemars, hypersomnie,
  • Abus des excitants (café, tabac, alcool…), puis des tranquillisants, antidépresseurs…
  • Affaiblissement du système immunitaire, affaiblissement des réserves d’énergies, fatigue

             75 à 90% des maladies ont un facteur psychosomatique important.

 Le stress agit à tous les niveaux :

Sur le corps :                               Tensions musculaires

                                                    Respiration superficielle

                                                    Rythme cardiaque accéléré

                                                    Affaiblissement du système immunitaire

Sur le mental :                            Rumination ou dispersion

                                                    Suractivité mentale

Sur les émotions :                       Perte de maîtrise, de contrôle, hypersensibilité, susceptibilité (colère, tristesse,  abattement, enfermement…)…

Sur l’esprit :                                 Perte de sens

LES CAUSES DU STRESS

Le stress peut être occasionné par le quotidien, face au rythme infernal de nos journées, la pression permanente au travail… c’est un stress d’usure.

Il peut être également occasionné par des événements plus ponctuels qui nous demandent un effort d’adaptation, déménagement, licenciement mais aussi naissance, mariage… tous les changements importants de la vie.

Comme vu précédemment, le stress provoque un état, des symptômes qui vont toucher tous les niveaux : physique, mental, émotionnel, spirituel. Ces maux sont des signaux d’alerte. Plus nous attendons pour réagir, plus il sera difficile d’intervenir.

D’où la nécessité de revenir à nos sensations, d'apprendre à nous écouter pour pouvoir décrypter ces signaux le plus tôt possible.

 

 Le schéma ci-dessous résume les différentes étapes de prise de conscience pour AGIR sur son stress.

C’est cette prise de conscience qui va nous permettre un travail d’analyse des causes provoquant ce stress. Elles peuvent être extérieures à moi, elles ne dépendent pas directement de moi : environnement, famille, profession, santé. Elles peuvent être intérieures, dépendre directement de moi : mauvaise hygiène de vie, peurs, croyances….

L’analyse de ces causes, nous amène, alors, à nous questionner.

Qu’est-ce que je PEUX changer ?

Qu’est-ce que je VEUX changer ?

 

C’est la réponse à ces questions qui va nous permettre la mise en place d’actions, au niveau physique, mental, émotionnel et spirituel, pour retrouver et surtout pérenniser notre bien-être.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    anonse sex (vendredi, 08 septembre 2017 20:26)

    sześcioprocentowy