Bien-être dans son corps

 

 

En quoi le bien être du corps est-il si important ?

 

 

Dans mon article précédent, je vous parlais du stress. Entre autres causes de stress, il y a tout ce qui touche au corps. Si vous mangez mal, dormez mal, … vous créez un stress.

 

Pour être bien dans sa tête, il faut déjà être bien dans son corps : corps et psyché sont intimement liés.


Lorsqu’un enfant nait, la personne chargé de son bien-être, le pourvoyeur de soin va répondre aux besoins de cet enfant (Jeannine GUINDON – Actualisation des Forces Vitales Humaines).

 

 Cela se fait en 3 étapes :

 

1 – Observation de l’enfant : il est rouge, il pleure en se trémoussant, il porte sans cesse ses mains à la bouche…
2 -  Définir le besoin : cette observation va amener une prise de conscience du besoin de l’enfant (il a chaud, il a mal au ventre, il a faim…)
3 – Répondre au besoin : c’est à ce moment que le pourvoyeur de soin va apporter la bonne réponse en répondant à ce besoin (découvrir l’enfant, lui masser le ventre, lui donner le biberon…)

 

Quels sont ces besoins ?

Ces besoins ont été hiérarchisés par Abraham Maslow (1916 – 1972) sous forme de pyramide. Chaque besoin étant un socle pour le besoin suivant. En premier lieu, il y a les besoins physiologiques, puis les besoins de sécurité, besoins d’appartenance, besoins d’estime, et enfin besoins d’accomplissement.

 

Etre bien dans son corps, c’est répondre correctement aux besoins physiologiques. C’est ce que le pourvoyeur de soin apporte à l’enfant dont il a la charge.


Savez-vous répondre à vos besoins ?

Savez-vous vous occuper de vous comme on s’occupe d’un enfant ? Mettez-vous en pratique les 3 étapes ci-dessus pour vous ?

1 - Je m’observe. Cette observation va me permettre de prendre conscience du problème, du besoin. Je cherche la meilleure réponse à ce besoin.

 

2 - Je définis mes besoins physiologiques de base qui sont : une bonne respiration, une alimentation équilibrée, un sommeil réparateur, un système digestif qui fonctionne bien et un corps qui bouge bien, une bonne hygiène corporelle... C’est ce qu’on appelle l’hygiène de vie.

3 - Je réponds à mes besoins. Apporter les bonnes réponses au niveau physiologique devrait être le plus facile dans nos sociétés « riches ». Mais cela n’est pas si évident : le trop est aussi mauvais que le pas assez.

Respirez !

« Mais tout le monde respire », allez-vous me dire ? Oui. Heureusement. Cependant peu de personne savent bien respirer, en utilisant toute la cage thoracique des épaules jusqu’au ventre.

Mangez équilibré !

On en parle souvent à la télévision, dans les journaux… Trop d’information tue l’information. Comment s'y retrouver entre information intox et information bonne santé ?

Dormez bien !

La France est championne dans la vente des somnifères. Ne peut-on rien faire avant d’être obligé de prendre des cachets ?


 

Bref, tous ces éléments seront repris et développés dans mes prochains articles ainsi que les autres besoins.

 

Alors, Ami lecteur,  à très bientôt.

Écrire commentaire

Commentaires : 0